Si tous les logiciels malveillants ne présentent pas le même niveau de dangerosité, ils ont en commun de ne pas se laisser désinstaller sans résister. Barres d’outils, programmes espions, ransomwares… faites le ménage sur votre PC.

  1. Activez la protection en temps réel de l’antivirus Windows Defender : a défaut de supprimer tous les éléments actifs des malwares, l’appli antivirus de Windows 10 détecte les fichiers infectés puis les place en quarantaine. Pour activer cette fonction, rendez-vous dans les paramètres du PC, cliquez sur Mise à jour et sécurité, Windows Defender, puis sélectionnez l’option Protection en temps réel.
  2. Débarrassez-vous des fichiers interceptés : ouvrez Windows Defender depuis la zone de notification ou la liste des applications, et placez-vous sur l’onglet Historique. Cochez l’option Eléments en quarantaine, puis cliquez sur le bouton Afficher les détails au bas de la fenêtre. Pour effacer les fichiers bloqués par Windows Defender, activez l’intitulé Supprimer tout.
  3. Faites appel à un chasseur de malwares : si votre PC fonctionne sous Windows 10, vous profitez de Windows Defender, qui fait office d’antivirus et d’antimalware. Cet outil s’avère toutefois moins efficace que certains utilitaires gratuits comme IObit Malware Fighter ou Malwarebytes Anti-Malware. Connectez=vous sur le site http://tinyurl.com/oa5ukjl afin de télécharger et d’installer la solution de Malwarebytes.
  4. Procédez à une analyse de votre PC : cliquez sur Terrminer pour fermer l’assistant d’installation et lancer le programme, puis sur Mettre à jour maintenant afin de récupérer la dernière version de la base de données des programmes malveillants. Allez ensuite sur l’onglet Analyse, optez pour Analyse des menaces et choisissez Lancer l’analyse.
  5. Supprimer les éléments mis en quarantaine : attendez la fin de l’analyse car il est probable que Malwarebytes Anti-Malware détecte des dangers ayant échappé à la vigilance de Windows Defender. Cliquez sur terminer. Notez les noms des malwares suspects (vous en aurez besoin lors de l’étape 7) puis sélectionnez Supprimer tout afin d’éliminer les fichiers placés en quarantaine.
  6. Effacez les composants systèmes des malwares : ce premier nettoyage ne suffit pas à écarter les menaces à 100 %. Les malwares se servent en effet de composants cachés pour se régénérer, à l’image des rootkits implantés par les chevaux de Troie. Microsoft propose donc l’appli gratuite Malicious Software Removal Tool afin de vous en débarrasser une fois pour toutes. Téléchargez la version adaptée à votre PC sur tinyurl.com/zahw682, puis lancez l’analyse. L’outil éradique automatiquement les éventuels logiciels malveillants présents sur l’ordinateur.
  7. Recherchez les traces dans le registre : après avoir ouvert l’Editeur du registre de Windows, déroulez le menu Edition, Rechercher. Saisissez alors le nom d’un des malwares détectés par Malwarevytes lors de l’étape 5, puis cliquez sur Rechercher le suivant. Identifiez et supprimer ainsi toutes les clés et les valeurs créées par les logiciels malveillants.
  8. Nettoyez votre navigateur Internet : la plupart des malwares ont une action parasite, mais relativement inoffensive. C’est le cas des outils qui ajoutent des barres d’outils à votre navigateur Web et en modifient la page d’accueil. Commencez par explorer la liste des plug-in et des extensions, puis supprimez les éléments douteux. Restaurez ensuite la page de démarrage.
Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Eliminez définitivement les malwares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.