Windows offre de nombreuses possibilités de personnalisation, mais néanmoins limitées si vous en restez aux réglages “officiels”. Pour aller plus loin, plongez dans les entrailles du registre.

  1. Modifiez le registre depuis l’utilitaire Regedit : le registre, appelé parfois base de registre, est un fichier système où sont consignées les informations de configuration de Windows et de vos logiciels. Vous pouvez y apporter des modifications en passant par un utilitaire intégré à l’OS : regedit.exe. Pour accéder à cet outil, tapez regedit dans le champ de recherche de Windows 10. Faites un clic droit sur l’intitulé regedit qui apparaît alors et choisissez l’option Ouvrir l’emplacement du fichier. Faites de même sur le fichier regedit.exe et activez la commande Epingler à la barre des tâches afin de créer un raccourci et de lancer rapidement l’éditeur du registre.
  2. Enregistrez une copie du registre : tout changement malencontreux apporté au registre étant susceptible de rendre votre PC instable, commencez par sauvegarder une version saine de ce fichier. Lancez Regedit et déroulez le menu Fichier, Sauvegarder. Sélectionnez l’emplacement où sera conservée la copie (une clé USB, un disque dur réseau, ou dans le cloud, par exemple). Cochez l’option Etendue de l’exportation au bas de la fenêtre et choisissez Enregistrer. En cas de problème, il vous suffira de restaurer cette version du registre à partir du menu Fichier, Importer.
  3. Déployez les branches du registre pour changer une valeur : toutes les modifications présentées ici imposent de parcourir l’arborescence du registre, de sélectionner une clé ou d’en créer de nouvelles, puis de corriger les valeurs, utilisez la commande Edition, Rechercher. Entrez le nom de l’élément et ne gardez cochée que l’option voulue (Clés, Valeurs ou Donées). Cliquez sur Suivant pour passer à une autre occurrence et accéder au paramètre voulu.
  4. Effacez une application supprimée de la liste des logiciels : si un programme apparaît toujours dans la fenêtre Application et fonctionnalités des paramètres de Windows 10 après sa désinstallation, lancez Regedit et déployez la branche HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Microsoft, Windows, CurrentVersion, Uninstall. Faites un clic droit sur le nom du logiciel fautif et sélectionnez la commande Supprimer.
  5. Nettoyez le menu contextuel de Windows 10 : lors de leur installation, certains logiciels implantent un raccourci dans le menu de Windows. Déroulez la branche HKEY_CLASSES_ROOT,*,shellex, ContextMenu-Handlers. Sélectionnez l’application indélicate (7-Zip dans notre exemple) puis appuyez sur la touche Suppr du clavier (ou Supprimer dans le menu contextuel).
  6. Accélérez la fermeture du système : Grâce aux disques SSD, les PC démarrent désormais en quelques secondes. Aucun impact en revanche sur la fermeture de Windows. Pour écourter cette procédure, lancez Regedit et cliquez sur HKEY_LOCAL_MACHINE,SYSTEME, CurrentControlSet, Control. Double-cliquez sur la clé WaitToKillAppTimeout. Saisissez 1000 dans le champ Données de la valeur et validez (OK).
  7. Retrouvez l’horloge de Windows 7 : inspiré par Mac OS et les systèmes mobiles, Windows 10 a épuré son graphisme. Cela vaut pour le panneau de l’horloge (et le calendrier) qui apparaît quand vous cliquez sur l’heure et la date dans la barre des tâches. Pour restaurer la version de Windows 7, allez sur HKEY_LOCAL_MACHINE,SOFTWARE,Microsoft, Windows, CurrentVersion,ImmersiveShell. Faites  un clic droit dans le volet droit. Choisissez Nouveau,DWORD (32-bit) et nommez cet élément UseWin32TrayClockExperience.Effectuez un clic droit sur cette entrée, sélectionnez Modifier et fixez la valeur à 1.
  8. Ajoutez un raccourci vers la poubelle : pour accéder à la corbeille depuis l’Explorateur de fichiers sans repasser par le Bureau, ouvrez regedit puis allez sur HKEY_LOCAL_MACHINE,SOFTWARE,Microsoft,Windows, CurrentVersion, Explorer, MyComputer. Faites un clic droit sur NameSpace. Choisissez Nouveau,Clé et nommez l’élément {645FF040-5081-101B-9F0800AA002F954E}. Dans l’Explorateur de fichiers, sélectionnez Ce PC : l’icône de la poubelle y est active.
  9. Personnalisez l’écran de connexion de l’OS : vous voulez surprendre vos enfants ? Affichez un message personnel sur la page d’identification de Windows. Choisissez HKEY_LOCAL_MACHINE,SOFTWARE,Microsoft, Windows,Current Version,Policies,System. Effectuez un double-clic sur la clé legalnoticecaption. Indiquez le titre dans le champ Données de la valeur et validez (OK). Faites-en autant sur legalnoticetext, saisieez votre message et confirmez (OK). A la prochaine connexion, découvrez votre message.
  10. Basculez vers la dernière fenêtre active : lorsque vous sélectionnez dans la barre des tâches de Windows 10 l’icône d’un logiciel dont plusieurs onglets ou instances sont en cours d’exécution, les différentes fenêtres s’affichent sous forme de vignettes. Pour ouvrir directement la dernière fenêtre que vous avez consultée, suivez la branche HKEY_CURRENT_USER,Software,Microsoft, Windows, CurrentVersion, Explorer, Advanced. Créez une valeur de type DWORD (32-bit). Nommez-la LastActiveClick et attribuez-lui la valeur 1.
  11. Retirez de l’explorateur de fichiers le raccourci vers OneDrive : si vous n’utilisez pas le service cloud de Microsoft, lancez Regedit, déroulez la branche HKEY_CLASSES_ROOT, CLSID, {018D5C66-4533-4307-9B53-224DE2ED1FE6}. Double-cliquez sur la valeur System, IsPinnedToNameSpaceTree dans le volet droit de l’interface et passez la valeur de 1 à 0.
Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Activez les réglages secrets de Windows 10

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.