Votre Windows 10 est tout propre et fonctionnel et vous ne disposez pas de son disque d’installation ? Cette pratique est assez courante maintenant. Avec Windows 10, vous pouvez créer une image complète de votre système, ce qu’on appelle communément un Ghost de son système, en référence au logiciel Norton Ghost qui permettait de réaliser cette manipulation et faisait ainsi gagner de précieuses heures lors de la réinstallation d’un ou de plusieurs systèmes.

En cas de problème, vous pourrez réinstaller l’image de votre système et retrouver votre système dans son état d’origine.

Attention, cette opération n’enregistrera pas vos documents. Nous vous conseillons d’une part de les séparer de votre système, dans une autre partition ou sur un second disque dur et d’autre part, de les sauvegarder régulièrement sur encore un autre disque.

Vous pouvez créer une image de votre système une fois son installation terminée ainsi que celle des principaux logiciels que vous utilisez. Il n’est pas nécessaire de recommencer cette sauvegarde plus tard, sauf si vous souhaitez y inclure les modifications apportées à votre Windows entre deux (réglages, logiciels, etc). Attention toutefois à ne pas trop la surcharger, le véritable intérêt de l’image système est quand même de retrouver un système propre et fonctionnel en cas de restauration.

Créer une image du système

La création de l’image de votre système va nécessiter plusieurs Go d’espace. Vous pouvez la graver sur plusieurs disques, ou bien utiliser un second disque dur ou un disque externe ce que nous vous recommandons.

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer.
  • Cliquez sur Panneau de configuration.
  • Cliquez sur Système et sécurité.
  • Cliquez sur Historique des fichiers.
  • En bas à gauche de la fenêtre, cliquez sur Sauvegarde d’image système.
  • Dans le volet de gauche, cliquez sur Créer une image système.
  • Sélectionnez le dossier (un disque dur externe par exemple) ou le graveur sur lequel mettre la sauvegarde.
  • Cliquez sur le bouton Suivant.
  • Cochez les cases devant les partitions et lecteurs à inclure dans la sauvegarde et cliquez sur Suivant.
  • Cliquez sur le bouton Démarrer la sauvegarde.
  • La sauvegarde commence et peut durer plusieurs dizaines de minutes.
  • Cliquez enfin sur Fermer. Pour restaurer votre image système, vous devez passer par le disque d’installation de Windows 10 ou par le disque de récupération de Windows 10. L’étape suivante vous permettra d’en créer un.

Créer le disque de récupération

Si vous ne possédez pas le disque d’installation de Windows 10, la création d’un disque de récupération vous permettra d’accéder aux options de récupération du système en cas de problèmes. Vous pourrez alors restaurer l’image du système que vous avez réalisée.

  • Après la sauvegarde, Windows 10 vous propose de créer un disque de récupération. Cliquez sur Oui. Si cela ne vous est pas proposé, saisissez la commande recdisc.exe dans le champ Rechercher de la barre des tâches et pressez la touche Entrée.
  • Insérez un CD ou un DVD vierge dans votre graveur et cliquez sur Créer un disque.
  • Une fois le disque créé, cliquez sur le bouton Fermer puis sur OK. Mettez alors ce disque en lieu sûr.

Attention, le disque de récupération ne remplace pas la sauvegarde de votre système. Il la complète avec des outils permettant de restaurer la sauvegarde lorsque votre ordinateur a des problèmes et que Windows ne démarre plus.

Restaurer l’image du système

En cas de problème au démarrage de Windows, il vous suffit de booter sur ce disque. Des outils de réparation, de restauration et d’analyse de votre système vous seront alors proposés. Pour cela, vous devez paramétrer le BIOS de votre ordinateur pour lui indiquer de démarrer en premier sur votre lecteur CD à la place de votre disque dur.

  • Insérez votre disque de récupération (ou votre disque / clé USB d’installation de Windows 10) dans votre lecteur.
  • Redémarrez votre ordinateur. Au démarrage, appuyez sur la touche d’accès au BIOS, généralement Suppr, parfois F1 ou F2 selon les marques.
  • Repérez la section relative à la séquence de démarrage, Hard Disk Boot Priority dans la rubrique Advanced BIOS Features par exemple.
  • A l’aide des flèches de direction et des touches + et -, placez le lecteur/graveur CD/DVD en haut de la liste. Il est généralement identifié par le terme CD-ROM.
  • Enregistrez vos modifications en pressant la touche F10 puis Y. Pressez enfin la touche Entrée.
  • Lorsque cela vous l’ai demandé, appuyez sur une touche pour démarrer du CD-ROM.
  • La console de récupération est alors ouverte. Choisissez la langue de votre clavier.
  • Cliquez sur Dépannage.
  • Cliquez sur Options avancées.
  • Cliquez sur Récupération de l’image système.
  • Cliquez sur Sélectionner une image système puis sur Suivant.
  • Insérez votre premier disque de sauvegarde ou bien branchez votre lecteur USB et cliquez sur Actualiser. Votre sauvegarde est détectée. Cliquez deux fois sur Suivant.
  • S’il reste des données personnelles sur votre ordinateur sur une autre partition ou un autre lecteur, pour éviter de tout perdre, ne cochez surtout pas la case Formater et repartitionner les disques. Cliquez sur Suivant.
  • Cliquez sur Terminer.
  • Confirmez la restauration du système à son état original (celui de la sauvegarde) et cliquez sur Oui.
  • A la fin de la restauration, votre ordinateur est automatiquement redémarré. L’image originale de Windows 10 a été restaurée.
Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Cloner son système sous Windows 10